CYCLE CHANLE (CHAULNES)

NEVELON, seigneur de Vaulx, marechal de France (1202)

Névelon d’Arras, alias Nivelon de Lions (LIHONS) alias Nevelon le Marechal, seigneur de Lihon (en Picardie), grand bailli d’Artois (1200-1222) pour Philippe Auguste, puis pour son fils, Louis, seigneur d’Artois en 1209 (futur Louis VIII) ; maréchal de France (1202), vice-roi en Artois pendant 20ans.

Il détenait en outre le pouvoir de Chaulnes (ou de l’Estrées) à Arras (place du Wez Damain). Il est à Bouvines, avec Philippe Auguste, et y fait prisonnier un certain Daniel de Masquelin

Il acheta la terre de Vaulx (Vaulx-Vraucourt) en 1219, mais reçut aussi des terres1 et des seigneuries en récompense de sa valeur.


Descendance de NEVELON

Nevelon épousa en premières noces Marie (+1209/) et en secondes noces Alix2 (!1219), d’où de nombreux enfants (de l’une et l’autre) dont:

1. Névelon3 (+1237/) de Chanle (Chaulnes), chevalier, x 12094 Lucie, fille de Gérard, sieur d’Equancourt, qui avait également des possessions à Chaulnes qu’il donna à sa fille en dot.

<> Névelon fit parti des chevaliers envoyés par Blanche de Castille à Calais pour secourir le prince Louis (futur Louis VIII), son époux. Il participa au combat naval des Cinq-Iles (24 août 1217).

<> En 1237, il tenait du roi la forteresse de Chaulnes et des fiefs à Péronne, Fourches, Hale, Brai, Capi et Poisières et apparait dans un acte de vente à l’église ste Marie de Barch lez Peronne. Il percevait en outre trente-cinq livres sur le domaine d’Arras

2. Renaud de Chanle, chevalier, qui eut une fille, Marie, qui épousa en 1242 Jean de Milly, fils aîné d’Adam de Milly

3. Jean fondateur de la branche de Vaux qui suit

4. Jean Nevelon, chanoine de l’église Notre Dame , puis prévôt et archidiacre d’Arras (+1263/)

5. Wibert, ou Ybert de Chanle, chevalier, cité comme feudataire de l’évêque, lors d’actes de vente, en 1217 (Raoul de Neuville) et 1228 (Ponce).

6. Gérard, cité en 1222 dans une charte



Branche de Vaulx

I - Jean de Chanle (+1248/), chevalier, eut en partage la seigneurie de Vaulx en Artois (1240) qui restera dans la même famille jusqu’en 1444. Il brisait d’un bâton brochant les armes de sa famille : d’or à trois lions rampants de sable 2 et 1.

II - Hévelon (Neulès ou Nicolas) de Vaux, homme du comte d’Artois, siège au château de Bapaume, où se tient l’audience de la Cour féodale, le mercredi 24 juillet 1286. Il apparait un peu plus tard, dans une donation en 1301

III - Jean, fils de Neules

IV - Allart (ou collart) de Vaux, cité au 14ème siècle

V - Pierre de Vaux (Petrus de Vallibus) chevalier, bailli d’Arras en 1371

VI - Jean de Vaux, bailli d’Hesdin en 1376.


Une pierre sépulcrale, au haut de laquelle se trouvait un écusson chargé de trois lions, se trouvait autrefois dans l’église. Elle était ornée de trois figures plates avec une épigraphe :

"Ci git ... seigneur de Vaulx qui trépassa en l’an de grâce 1433 en revenant du voyage de Jérusalem.

"Ci git Jehans ses fils seigneurs de Vaux qui trépassa en l’an de grâce 1439.

"Ci gît Guérard, seigneur de Vaux, le susdit chevalier... qui fit de cette lame... en l’an de grâce 1440 au mois d’avril

"Priez Dieu pour leurs âmes."

 

VII - Jeanne de Vaulx et son époux Simon de Gonnelieu vendent le domaine (acte du 16 mai 1444) à Hugues de Longueval, capitaine de Bapaume, qui possédait déjà des terres sur le territoire de Vaux, ce qui lui permit d’augmenter son domaine.


Les armoiries de Vaulx :

"Trois lions deux et un en pointe"



1. D'après un dénombrement de 1214, faite au roi à cause de sa châtellenie de Peronne, Nevelon de Chaulnes tenait du roi une maison à Bray et le moulin de Cappy. L'un de ses descendants, un autre Nevelon, détenait toujours cette terre en 1415, puisque Simon de Cany lui doit l'hommage (histoire du village de Cappy)

2. cité dans une charte de de l'abbaye royale de Montmartre (texte en latin)

3. une source le dit ancêtre des SPENCER d'Angleterre ; une autre évoque Roger, époux d'une dame de Vaulx.

4. Une charte de février 1208 (29ème année du règne de Philippe Auguste) confirme le contrat de mariage de Nevelon, fils du maréchal, avec Lucie d'Equancourt (Squaiencourt), fille de Gérard

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site